Retrouvez l’édition 2018

Le Champion du Monde de Pâté-Croûte 2018
est Daniel Gobet de So Good Traiteur à Divonne-les-Bains (01)

  • Champion du Monde de Pâté-Croûte 2018 : Daniel Gobet – So Good Traiteur – Divonne-les-Bains (01) / pâté n°10 : volaille de Bresse, canette de Barbarie, foie gras des Landes, cèpes, ris de veau et sa gelée au naturel
  • 2e place : Keiichi Tokita – Shinagawa Prince Hotel – Tokyo, Japon / pâté n°5 : épaule et gorge de porc, cuisse de canard, foie de volaille blanc, gigues de chevreuil, foie gras de canard, quatre épices, trompettes de la mort, girolles, cognac, porto blanc
  • 3e place : Olivier Horville – Maison Verot – Paris (75) / pâté n°3 : poule de Houdan, foie gras mariné au porto, morilles, farce de porc de Bigorre & perche
  • Prix de la Confrérie Mumm : Margaux Moisiere – L’O des Vignes – Fuissé (71) / pâté n°6 : pluma de cochon ibérique, volaille , ris de veau, foie gras, piment d’Espelette, ourite (poulpe) , gelée à l’encre de seiche
  • Prix espoir : Toru Kawamura – Le Benaton* – Beaune (21) / pâté n°12 : volaille de Bresse, champignon, maïs, confit de gésier fumé, foie gras, consommé d’oignon brûlé
  • Prix de l’élégance : Jérémy Pelossier – Maison Pignol – Brignais (69) / pâté n°9 : farce de canard fermier, porc, boudin blanc, mousse de foie de canard, gésiers de canard confits, pistaches et gelée d’ail

Pour cette finale, le jury du Championnat du Monde de Pâté Croûte était présidé par Pierre Gagnaire, chef 3 étoiles :

  • Pierre Gagnaire, Chef cuisinier, Pierre Gagnaire***
  • Mathieu Viannay, MOF cuisinier, La Mère Brazier**
  • Joseph Viola, MOF cuisinier
  • Daniel Leron, MOF cuisinier
  • Dominique Loiseau, restaurant Bernard Loiseau**
  • Bernard Leprince, MOF cuisinier
  • Christophe Raoux, MOF cuisinier
  • Jacques Henrio, MOF charcutier
  • Flora Mikula, Chef cuisinier
  • Philippe Girardon, MOF cuisinier
  • Nicolas Salle, Chef exécutif Ritz
  • Jean-Marc Delacourt MOF cuisinier
  • Christophe Paucod, Chef cuisinier – Lugdunum* à Tokyo
  • Chikara Yoshitomi, Champion du Monde de Pâté Croûte 2017
  • Luc Dubanchet, Fondateur d’Omnivore
  • Sébastien Demorand, critique gastronomique
  • Michel Chapoutier – Vigneron de la Vallée du Rhône

Facebook https://www.facebook.com/championnat.du.monde.de.patecroute
Twitter @pate_croute #CDMPC

Contacts Presse :

Audrey Merle – 06 12 82 17 39

Finale CDMPC 2018

3
5b
4
5
1
2
5a
03
01
5c
6c
6
6a
6b
7
7a
7b
8
8a
9
8c
9a
8b
9c
7c
9b
10
10c
10b
10d
11b
11
11a
11c
10a
12
12a
12b
12c
13a
13
12d
13b
13bb
14
15
14a
13c
14c
14b
15a
15b
15c
16
17a
16c
16b
17
17b
17c
17d
16a
22
19
18
23
20
24
21
25
27
28
29
33
30
31
32
26
34
35
37
40
39
41
38
43
42
36
45
48
44
46
48a
47
47a
49
50
51
50a
49a
51a
52a
53
52
53a
54
54a
55
56
56a
57
58
59
60
55a
61
64
65
62
63
66
69
70
68
71
72
74
67
73
75

 

A propos du Championnat du Monde de pâté croûte

Créé en 2009 sur un pari audacieux entre amis, le concours a gagné, année après année, engouement, crédibilité et notoriété.

Considéré comme un plat traditionnel, le pâté croûte a souffert pendant longtemps de la charcuterie industrielle, alors que ce dernier est un des plats les plus techniques à réaliser et les plus savoureux à déguster. Rares sont les chefs qui s’y frottent et ceux qui s’y piquent prétendent tous faire le meilleur pâté en croûte… il fallait donc les départager !

Après avoir très rapidement interpellé de grandes maisons comme des charcuteries traditionnelles, et motivé de prestigieux chefs comme des artisans, le championnat a su aussi se doter d’un jury remarquable, composé de chefs étoilés, de Meilleurs Ouvriers de France et de personnalités du monde de la gastronomie. Si beaucoup souriait lors de sa 1ère édition,  nul doute que le championnat a gagné ses lettres de noblesse et s’est imposé en 6 ans, comme un grand événement de la gastronomie.

A propos de la Maison Chapoutier

La Maison Chapoutier est producteur vigneron dans les plus grandes appellations de la Vallée du Rhône. Du Côte-Rôtie en passant par l’Hermitage jusqu’au Côtes du Rhône, Michel Chapoutier souhaite offrir la meilleure photographie du terroir. « Fac & Spera », fais et espère, devise de la Maison Chapoutier, est la philosophie appliquée aux sélections parcellaires qui sont le résultat de la sélection d’une parcelle déterminée. Là, le vigneron laisse le terroir s’exprimer sans entrave pour obtenir avec exactitude la conjonction du sol, du climat et du savoir-faire issu de la tradition. C’est la photographie d’un cépage dans un millésime sur un terroir donné. Ce sont des vins d’exception, rares, créés à partir des plus vieilles vignes. Ici, la biodynamie prend tout son sens.