L’origine

Bandeau_Originie_Pate-Croute

Devise de la Confrérie du Pâté-Croûte : Honni soit celui qui sans pâté-croûte prétend servir table loyale

Depuis le tout début en 2009, les organisateurs du Championnat du Monde de Pâté Croûte ont fait vœux de grande convivialité adoubant la compétition d’une Confrérie du Pâté Croûte.

Gilles Demange (Président), Arnaud Bernollin (trésorier) et Audrey Merle (secrétaire générale) constituent le bureau sous la supervision du chef Christophe Marguin.

Cette association loi 1901 a pour objectif la promotion du Pâté Croûte comme pierre angulaire de la gastronomie. La confrérie a d’ailleurs pour vocation d’organiser des manifestations avec en point d’orgue le Championnat du Monde de Pâté Croûte.

Considéré comme un plat traditionnel, le pâté croûte a souffert pendant longtemps de la charcuterie industrielle, alors que ce dernier est un des plats les plus techniques à réaliser et les plus savoureux à déguster. Rares sont les chefs qui s’y frottent et ceux qui s’y piquent prétendent tous faire le meilleur pâté en croûte… il fallait donc les départager !
Après avoir très rapidement interpellé de grandes maisons comme des charcuteries traditionnelles, et motivé de prestigieux chefs comme des artisans, le championnat a su aussi se doter d’un jury remarquable, composé de chefs étoilés, de Meilleurs Ouvriers de France et de personnalités du monde de la gastronomie. Si beaucoup souriait lors de sa 1ère édition,  nul doute que le championnat a gagné ses lettres de noblesse et s’est imposé au fin des ans, comme un grand événement de la gastronomie.

La confrérie honore comme ambassadeur par delà le monde, épicuriens et gourmets, toute personne contribuant à la renommée du Pâté Croûte.
Ainsi chaque année, la traditionnelle soirée célébrant la finale du championnat dans la grande maison de M. Chapoutier à Tain l’Hermitage se poursuit par l’introduction par Gilles Demange des membres de la Confrérie du Pâté Croûte.

De son épée, l’inimitable Arnaud Bernollin, officiant en grand maître en appelle à :
Saint Laurent, patron des cuisiniers,
Saint Antoine, patron des charcutiers,
Saint Michel, patron des pâtissiers …

Et, Audrey habille du célèbre tablier noir de la confrérie les récipiendaires chargés désormais de colporter la bonne parole.